Portrait – Michel Fiset

Découvrez ici Michel Fiset, administrateur de l’OBV-CM, le second portrait de notre série Portraits – acteurs de l’eau

J’aime m’impliquer auprès de ressources ayant pour mission la planification d’interventions appropriées aux bassins versants, en concertation avec le milieu recevant et rendant des eaux. La ville de Baie-Saint-Paul, qui m’a vu naître, est entourée de montages et de l’estuaire du Saint-Laurent, faisant d’elle un milieu assujetti aux différents comportements des bassins versants et de la crue des eaux.

Mon intérêt marqué quant aux écoulements, aux inondations, au maintien de la qualité par des actions significatives et aux irrigations potentielles vient probablement de là et l’OBV-CM arrive à prescrire et à réaliser des interventions appropriées au milieu.

Je n’ai pas une riche expérience du domaine des bassins versants, toutefois, possédant un ruisseau d’importance sur mon terrain qu’il faut traverser, un étang et un puits artésien, je me suis documenté sur les aspects de la gestion des eaux, des moyens pour m’assurer d’une quantité d’eau potable suffisante de mon puits artésien et de l’équilibre des écosystèmes afin d’éviter tout problème potentiel aux libres circulations, à la permanence de mon approvisionnement et au maintien des qualités. J’ai dû construire en consultant des experts en environnement et en ingénierie avant la mise en œuvre de toute action se voulant respectueuse de l’environnement, mais aussi de la caractérisation du ruisseau. Cette expérience m’a permis de donner davantage un sens à mon intérêt envers les eaux, leurs lits, l’importance de leurs manifestations, leur utilité pour les espèces et pour les écosystèmes.

Mon implication au sein du conseil d’administration est plutôt modeste, mais combien intéressante pour apprendre davantage, pour partager et participer aux orientations ainsi qu’aux décisions en faisant part de mes questionnements et de mes préoccupations à l’endroit des circulations et des différentes variables affectant les eaux. De plus, avec un regard attentif sur ma ville et mes valeurs personnelles, je peux penser réinvestir des acquis de connaissance réalisés à travers les interventions de l’OBV-CM pour appeler à la mobilisation autour de la qualité de l’eau, de ses libres circulations contrôlées ainsi qu’aux milieux humides du territoire.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Mathilde Crépin

Mathilde a toujours aimé la nature. Toute petite, elle rêvait de pouvoir pagayer sur des rivières sans fin, courir à travers les herbes hautes et comprendre les animaux.

Devenue géographe, elle comprend mieux les paysages et les nouveaux horizons culturels qui s’offrent à elle. Sa créativité, sa capacité d’adaptation et sa curiosité sont les outils avec lesquels elle souhaite aider à générer les petits changements de demain.

Communiquer, rapprocher les gens et les réalités, et mettre de la beauté, quotidiennement, dans la vie des gens: voici ce à quoi elle aspire!