Milieu humide forestierL’Organisme de bassins versants Charlevoix-Montmorency (OBV-CM) proposera, dès mai 2015, des ententes de conservation volontaire pour les propriétaires des milieux humides forestiers situés dans le bassin versant de la rivière Sainte-Anne du Nord.

Une entente et des conseils personnalisés

Dans le cadre de ce projet, l’OBV-CM remettra aux propriétaires un cahier contenant une multitude d’informations sur la composition et les caractéristiques de leur milieu humide. Des recommandations pour la conservation et l’aménagement du site seront également proposées aux participants. Sur demande, dans les années suivant la signature des ententes, l’OBV-CM offrira également un suivi et un service-conseil pour les activités de protection et d’aménagement des milieux humides concernés.

Une formule non-contraignante

Les ententes qui seront signées entre l’OBV-CM et les propriétaires forestiers sont volontaires, c’est-à-dire qu’elles n’ont aucune valeur juridique. L’engagement des propriétaires repose sur l’honneur et revêt un caractère moral plutôt que légal. Ils ne seront donc pas contraints de restreindre les activités qu’ils entreprennent sur leur terrain.

Des écosystèmes précieux

Les milieux humides sont des écosystèmes qui se situent à la limite entre le milieu terrestre et le milieu aquatique, et qui remplissent plusieurs fonctions.

-       Ils représentent des habitats de choix pour plusieurs espèces floristiques et fauniques. On y retrouve des plantes carnivores, des orchidées, de la sauvagine, certains rapaces, des amphibiens, des poissons et certains mammifères.

-       Les milieux humides participent au maintien de la qualité de l’eau. Ils assimilent les nutriments tels que l’azote et le phosphore, retiennent les sédiments, traitent certains pathogènes et éliminent des contaminants agricoles et urbains.

-       Les milieux humides agissent comme des éponges. Ils captent l’eau et la relâchent ensuite progressivement. Ils régularisent ainsi les débits et contribuent à diminuer les impacts des inondations. De plus, ils ralentissent l’érosion des berges et conséquemment, l’apport de sédiments dans les cours d’eau.

Propriétaires forestiers recherchés

L’OBV-CM invite les propriétaires de milieux humides forestiers à entrer en contact avec la personne en charge de la mise en œuvre du projet, Marianne Blanchette, au 418-821-7056 ou par courriel à l’adresse suivante : marianne.blanchette@charlevoixmontmorency.ca

Ce projet est réalisé en partenariat avec la Corporation d’actions et de gestion environnementales de Québec (CAGEQ) et avec la participation financière de la Fondation de la faune du Québec.