Suivi de la qualité de l'eau de surface

L’eau de surface est l’ensemble des masses d’eau courante ou stagnante qui sont en contact direct avec l’atmosphère. Elle comprend les fleuves, les rivières, les lacs, les ruisseaux, les eaux de ruissellement, les réservoirs, les lacs de barrage, les mers et les océans, les eaux côtières, ainsi que les zones humides ou les eaux de transition.

Pourquoi est-il important de faire un suivi?

Les eaux de surface contribuent à la vie de la faune et de la flore qui l’entourent. Ces eaux finissent par s’évaporer ou rejoindre par ruissellement les eaux souterraines qui alimentent la nappe phréatique. Il est donc primordial de faire un suivi de la qualité de l’eau de surface afin de prévenir ou d’identifier plusieurs problèmes qui pourraient survenir, ainsi que d’obtenir un état de santé des lacs, des rivières et des autres types de cours d’eau.

Que fait l’équipe de l’OBV Charlevoix-Montmorency?

L’équipe de l’OBV Charlevoix-Montmorency a été mandatée, dans le début des années 2000, par l’un des programmes de suivi de la qualité de l’eau du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), soit Réseau-rivières, et par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) en 2019 et  afin de répondre à leurs besoins. Elle assume la responsabilité de faire les analyses de la qualité de l’eau de surface de la région et de procéder au suivi. Elle réalise aussi un suivi de la sédimentation, de l’état des bandes riveraines et des diagnostics de l’état du cours pour les secteurs demandés et ceux problématiques afin de proposer des recommandations. L’OBV-CM détermine la qualité de l’eau en analysant plusieurs paramètres. Les résultats obtenus permettent de confirmer si la qualité de l’eau est conforme aux normes. 

Quelles sont les analyses de l’eau? 

  • Matières en suspension (MES) : les MES diminuent la qualité de l’eau et sont néfastes pour la vie aquatique, car elles peuvent colmater les frayères et les branchies des poissons;
  • Coliformes fécaux : ils sont indicateurs d’une contamination potentiellement pathogène. De ce fait, leur analyse est primordiale afin de s’assurer de répondre aux normes (0 UFC/100 mL pour la consommation et 200 UFC/100 mL pour les eaux de baignade);
  • Analyses complètes : elles permettent de vérifier la concentration de plusieurs paramètres chimiques, tels que l’azote et le phosphore. Par exemple, une trop forte concentration d’azote ou de phosphore peut avoir un effet de prolifération des cyanobactéries, qui provoque une diminution de la qualité de l’eau, modifiant alors la dynamique des populations.

Réseau-rivières et Réseau-benthos

Réseau-Rivières et Réseau-Benthos sont deux programmes de suivi de la qualité de l’eau du MELCC. En effet, le ministère de l’Environnement a établi un réseau de rivières partout au Québec, qui regroupent les plus grosses rivières de la province.

L’OBV Charlevoix-Montmorency s’occupe de l’échantillonnage, de la conservation et du transport des échantillons d’eau. Les laboratoires du MELCC, quant à eux, les analysent.

Réseau-rivières

Les échantillonnages du Réseau- Rivières doivent toujours être réalisés à marée basse, précisément au même endroit, à chaque fois, pour chacun des sites suivis.

Les échantillonnages ont lieu une fois par mois, à tous les mois, sauf pendant les mois d’hiver.

Les rivières échantillonnées sont les suivantes : la rivière Montmorency, la rivière Malbaie, la rivière Sainte-Anne et la rivière du Gouffre.

Réseau-benthos

Les échantillonnages d’eau se font de la mi-mai à la mi-octobre, aux même dates que le Réseau-Rivières. 

En ce qui concerne le Réseau-benthos du MELCC, il s’agit d’un réseau de rivières de référence qui couvre la province, puisque ces rivières sont d’une haute qualité et sont peu perturbées. 

L’équipe de l’OBV-CM analyse la rivière à l’Île dans le cadre du Réseau-benthos. 

Suivi des cours d'eau de la Côte-de-Beaupré et du fleuve

L’équipe de l’OBV-CM a reçu le mandat de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) de procéder à l’échantillonnage d’eau en rive du Saint-Laurent et aux embouchures de certaines rivières sur le territoire de la MRC de la Côte-de-Beaupré. Ce suivi permettra à la CMQ en collaboration avec le programme Réseau-rivière du MELCC d’avoir un portrait des rivières du Québec. 

Le suivi de la qualité de l’eau concerne cinq sites situés sur le territoire de l’OBV, soit deux sites riverains qui feront l’objet de 20 prélèvements chacun, et de trois embouchures de ruisseaux qui feront l’objet de 10 prélèvements chacun. Afin d’assurer un suivi dans le temps, l’échantillonnage de l’eau est réalisé aux mêmes données GPS que les années précédentes. Les sites sont les suivants : le Ruisseau de la Dame Blanche, l’Espace Fillion, le Ruisseau Prémont, le Quai Gravel et le Ruisseau Besserer.

À chaque prélèvement d’échantillon d’eau, l’équipe mesure la température de l’eau, le pH et la conductivité. Une fois les échantillons recueillis, l’OBV assure le transport au laboratoire de la Ville de Québec, qui procède à l’analyse de l’E.Coli. 

Suivi des tributaires du lac Nairne

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Suivi de la rivière Jean-Noël

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Suivi des tributaires de la rivière Malbaie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Suivi du benthos

Depuis 2017, l’OBV-CM est mandaté par le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E) afin de réaliser, chaque année, le suivi de deux stations à Sainte-Brigitte-de-Laval. Le suivi de ces deux stations, pendant toute la durée du projet,  permettra d’évaluer les impacts des changements climatiques sur les cours d’eau. 

Au début de chaque été, l’équipe de l’OBV installe deux sondes de température dans la rivière aux Pins. Il y a une sonde en aval et une en amont de la rivière. Les sondes sont installées, à chaque année, pour tout l’été et sont retirées au début de l’automne en même temps que l’équipe de l’OBV-CM procède à l’échantillonnage des macroinvertébrés benthiques. Ces échantillons sont ensuite acheminés au G3E qui assure leur identification. 

La récolte du benthos permet d’obtenir un indice de la qualité de l’eau sur une longue période de temps. 

Source : https://www.cieau.com/connaitre-leau/leau-dans-la-nature/les-eaux-de-surface-des-ressources-protegees-controlees-et-de-bonne-qualite/

Si vous avez des questions sur le suivi de la qualité de l'eau de surface, contactez-nous : info@charlevoixmontmorency.ca